more from
Duprince

Testament

by Anatole

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $8.99 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Testament via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Édition deluxe 180g

    Includes unlimited streaming of Testament via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $14.99 CAD or more 

     

1.
03:28 video
2.
3.
04:00
4.
04:41
5.
03:35
6.
04:04
7.
03:31 video
8.
9.
03:55
10.
05:40

about

Maison de disques: Duprince
www.duprince.com

credits

released September 28, 2018

J'ai écrit les chansons de "Testament", avec l'aide de Simon Paradis sur "Pluton" et "À sept pas du ciel", et celle de Jean-Michel Letendre-Veilleux sur la chanson titre. J'ai réalisé cet album avec Simon; nous avons fait les arrangements avec les autres musiciens.

Le disque a été enregistré par Benoît Parent au Studio Reelroad. Benoît Shampouing Villeneuve y a aussi travaillé dans son propre studio, lové dans les tentacules du streptocoque. Les derniers détails ont été captés par Simon et moi, dans l'antre du Pantoum. Le mixage a été effectué par Christophe Lamarche-Ledoux, au Studio B et peut-être ailleurs.

"Testament" a été matricé par Richard Addison dans son tout nouveau TrilliumSound. La pochette a été conçue par Estelle Frenette-Vallières et les photos ont été prises par Sam St-Onge.

"Testament" met en vedette Jean-Etienne Collin-Marcoux à la batterie et aux percussions, Jean-Michel Letendre--Veilleux à la guitare et aux claviers, Cédric Martel à la basse et Simon Paradis aux claviers. Les choeurs de "Testament", "Aveux" et"Isaac" ont été chantés par Gabrielle Shonk, Odile Marmet-Rochefort et Hubert Lenoir. Le choeur de "Pluton" a été chanté par le groupe et Jane Ehrhardt. J'y ai joué de la guitare, de l'omnichord et de l'orgue.

J'ai également produit cet album. Je m'appelle Anatole.

license

all rights reserved

tags

about

Anatole Québec

contact / help

Contact Anatole

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Track Name: Exode
J’ai dormi soixante jours
Attendu les bécanes
L’alignement des arcanes
Présage un long détour

La ligne jaune s’allonge
Elle rejoint l’horizon rose
Et s’y replie
Je la suis loin des anges

J’ai jeûné deux cents jours
Et couvé les échos
D’un triste quiproquo
Qui m’a si bien servi

La ligne jaune s’allonge
Autour de ma nuque rose
Et s’y replie
Elle me tire loin des anges

S’il me faut revenir
Là où s’endort l’avenir
Mon corps
Saura se contenir

En regardant les murs des nos vies
Et les flux qui nourrissent
Les vibrations des choses
Sans mentir
Track Name: Donna la folle
Vient un jour où les masques de cire tombent
Dans le rêve en décombres
Ne restera que mon corps pour refaire un monde
Et s’il vous faut prendre mes yeux pour le voir
Verres fumés à prévoir
J’ai la lumière à l’âme et à la mémoire
La lumière à l’âme et à la mémoire
La grâce illuminée

Tout ce qui vous est cher, c’est rien que du clinquant
Tout ceux qu’on vénère, ne sont que du clinquant
Si ce ne sont mes chairs que l’on vêt comme voile élégant
Je n’en ai plus pour longtemps

Vient un jour où les masques de cire fondent
Les brèves du dénombre
Ne restera que mon cœur pour battre le monde
Et s’il vous faut boire mes larmes pour y croire
Vous frotter aux lames que dresse l’abattoir
Il faudra bien y voir
J’ai la lumière à l’âme et à la mémoire
La lumière à l’âme et à la mémoire
La grâce illuminée

La mémoire des mots
Est dénuée des idéaux
Track Name: Testament
La mode serait-elle aux aplats ?
Aux couleurs nues ?
C’est souvent ce qui devrait mourir
Que l’on porte aux nues
Vaut mieux évider le sens
Luxer les psaumes
Pour que la critique fasse vœu de silence
Devant les lignes de mes paumes

Quoi de plus laid que de peindre son âme, Son âme sur ses joues ?
Quoi de plus laid que de se pendre à son drame, À son drame comme à un joug ?

Les oracles sont des aveugles
Qui crient aux loups
Pour ne pas buter sur le grand meuble
Qu’est le peuple à genoux

Il n’est jamais trop tôt
Pour éviscérer le culte
Il n’est jamais trop tard
Pour ramper devant les forces occultes
Quoi de plus beau que l’or quand il brûle

Quoi de plus laid que de peindre son âme, son âme sur ses joues ?
Quoi de plus laid que de se pendre à son drame, à son drame comme à un joug ?

Par-delà l’hiver
Du fond de ta nuit
Pour ce que valent tes rêves
De tigres endormis

Par-delà les serres
Où poussent l’ennui
Dans de beaux fruits couverts
D’un lustre jauni

Par-delà les mers
D’alcool suri
Où viennent vomir les dieux
Sous l’œil des furies

Je t’attendrai
Au seuil du désir
Ce que ton visage ne peut dire
Il le respire
Track Name: Pluton
J’ai dans la tête
Des élans de fin d’Histoire
Rien qui ne m’empêche
De filer le tesson lentement sur mon corps
Tu sais qu’ici c’est tout ou rien

Il y a le platine
De ma lame qui luit d’espoir
J’écume de sérotonine
Quand le drame se dénoue sous les phares
Et le clignotement des signaleurs

Un coup, deux temps
Tête à tête ou corps à corps
Du pareil au même
Si les muscles bandent sans effort

Ça se rameute
En demi-lune sur fond noir
Les miens se pieutent
En affilant patiemment le bout des dards
Je pourrais venir de tout les bords

Un temps, deux coups
Joue à joue ou corps à corps
Le couperet au cou
Tu sais qu’il n’y a pas de règles ici quand on joue

Je ne connais pas la chance

Il y a les voitures qui s’entassent sur les trottoirs
Pluton s’éveille sans me donner la mort
Il y a les cartouches éjectées des réservoirs
Pluton s’éveille sans me donner la mort
Il y a les lasers qui font des tranches dans le soir
Pluton s’éveille sans me donner la mort
Je mise le tout sur les impairs du miroir
Pluton s’éclipse et me refuse la mort

Je ne connais pas la chance
Track Name: La nausée
Je suis seul, mais je reste au comptoir
La mâchoire disloquée
Si ma gueule ressemble à ma mémoire
J’ai de grands rêves tuméfiés, une pensée lacérée
SI le coeur est la mesure d’ivresse
La nausée a bon goût ce soir
La rancoeur est une usure sans reste
Et je n’arrive plus à la boire
Alors verse-moi quelque chose
Qui pourrait mieux passer
J’ai les lèvres si usées
Et la voix comme un grand voile naufragé

C’est L.A. qui passe à la radio
Qu’est-ce qu’on attend pour me faire taire
Je t’en prie, enterre-moi

Sers-moi avant une double dose
Le Christ n’était pas plus morose
Quand on l’a renié
J‘ai les lèvres si usées
Et la voix comme un grand voile naufragé
Track Name: Renaissance
Quand le ciel ne s’ouvre plus
Et que son fer te laisse l’âme à nu
Rêve plus fort
Ça reviendra doucement
Quand la scène me dévore
Qu’ils en veulent encore
Je fulmine ma renaissance

Quand l’enfance est à genoux
Qu’il n’y a qu’ailleurs qu’on est chez nous
Rêvons plus fort
Ça reviendra doucement
Les chantres du passé rappliquent
Bégaient des répliques
Qui fustigent ma renaissance

Et quand ils huent, je dors

Quand les murs se rapprochent
Que les coiffes sont électrochocs
Rêvez plus fort
Ça reviendra doucement
Les ombres portent leur revers
Comme de grands impers
Qui brillent pour ma renaissance

Je noie ce qui n’est or
Track Name: Aveux
J’ai prié pour vos pauvres âmes
Promis le paradis pour le premier soir
De ces verres que je vous ai fait boire
Il n’en reste rien
Si ce n’est un désir qu’on ne peut éteindre

J’ai dansé devant la flamme
Devant la tache aveugle de la mémoire
Et ces mirages que je vous ai fait voir
Il n’en reste rien

Désolé
Pour le mensonge innocent
Pour la Nouvelle L.A.
Et le fantasme incessant
Mais la gloire
M’appelait si fort

Je voulais mourir dans vos bras
Pousser mon dernier souffle sur vos joues
Je sentais déjà le mors du trépas
Et j’ai presque cru que c’était à mon tour
Il n’en était rien

Oui j’ai presque cru que c’était à mon tour
Vos applaudissements, votre voix de velours
Mais au plus profond de l’éternel retour
Il n’en reste rien
Track Name: À sept pas du ciel
Tapis de l’autre côté / Du sommeil
On apprend à s’aimer / Sans pareil
Aux rythmes dépassés / De l’Éternel
Les lèvres plus abîmées / Que les prunelles

T’as du mal à ne pas entendre
La pulsation de son étoile
L’Éternel s’ouvre à qui sait s’y prendre
Mon nom en est le sésame

Tapis de l’autre côté / De l’éveil
On aime à s'enivrer / Sans pareil
Aux alcools délavés / De l’Éternel
Les lèvres moins abîmées / Que la cervelle

Tu sais rien ne joue pour nous
Mais on s’en fout
L’Étermel
Se trouve à sept pas du ciel

T’as du mal à ne pas entendre
LEs alarmes intersidérales
Qui déchirent comme un cri animal
Ce vieux rêve à la peau tendre

Tu sais rien ne joue pour nous
Mais on s’en fout
L’Éternel
Se trouve à sept pas du ciel

Tapis de l’autre côté / Du sommeil
On se prend à danser / Sans pareil
Derrières les portes fermées / De l’Éternel
Plus personne pour nous tirer / Hors d’elles
Track Name: Charognards
Je vois vos mains se tendre
Mais comment vous faire comprendre
Que les têtes au bout des lances
Ont déjà crié
Mais elles en ont eu assez

Vos crocs sont plantés dans mes hanches
Et soudain le sort se déclenche
Et s’affiche la fin de mes jours
Autant passer mon tour

Tant pis, s’il n’en tenait qu’à vous
On ne ferait de l’art que pour vos yeux doux
Et tant pis si les feux sont rouges
Il n’y a pas de faux départs qui peuvent tenir sous nos roues
Il n’y a pas d’autres tours, il n’y a pas de vaudou
J’en ai eu assez

Et je peux presque entendre
Les mots rouler sur vos langues
Si vous ne demandez qu’à me pendre
Va falloir se tasser
Les entrées sont comptées
Track Name: Isaac
Je te dessine à l’encre noire
En ombre dans tous les miroirs
Où je m’aperçois

Je superpose ton visage
À ces fantômes de passage
Qui n’ont que ta voix

Et l’accident
Le poignard dans tes louanges
Ça ne dure jamais assez longtemps
Et je ne saisis pas ma chance

If you like Anatole, you may also like: